Actualités

20 Sep 2015

Bol d'Or : le SERT en tête après 8 heures de course

Précédent Suivant

C: Marc de Mattia
Le départ de ce 79ème Bol d’Or a été donné à 15 heures sous le magnifique soleil du Circuit Paul Ricard au Castellet et les favoris ont d’entrée pris le commandement. A 23 heures, la Suzuki du SERT s’est installée en tête alors que de multiples rebondissements ont émaillé les huit premières heures de course.

Le premier coup de théâtre a été la chute de David Checa sur la GMT94 Yamaha en tout début d’épreuve. Après une séance de poussette le long de la voie de sécurité et de longues minutes à son stand, la R1 championne du monde en titre était remise sur ses roues et, avec quatre tours de retard sur les leaders, allait entamer une fantastique remontée.
Dès le début de ce Bol d’Or, la SRC Kawasaki, emmenée par Fabien Foret qui a réalisé le meilleur temps en course en 1’58’’979, prenait les commandes devant la Suzuki du SERT, leader du championnat du monde et la Honda Endurance Racing. Mais à 15h40, à l’issue de son premier relais, la Kawasaki officielle perdait la tête du classement.
La Suzuki de Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson, et la Honda Endurance Racing de Sébastien Gimbert, Julien Da Costa et Freddy Foray ont alors animé la course en tête, mais l’avantage allait tourner en faveur des hommes de Dominique Méliand, manager du SERT, qui pointaient avec plus d’une minute et demi d’avance vers 23 heures.
A l’affût des hommes de têtes, la SRC Kawasaki reste dans le sillage de la Honda alors que le Monster Energy Yamaha pointe en quatrième position, à un peu plus d’une minute de la Kawasaki.
Derrière, deux équipages malchanceux en début de course remontent courageusement vers le haut du classement : le BMW Motorrad France Team Penz 13. com, est cinquième à quatre tours du leader devant le GMT 94 Yamaha, à moins d’une minute.
Autre malchanceux, le Team Bolliger Switzerland a été contraint à l’abandon suite à la chute de Nicolas Salchaud.
Dernière manche du FIM EWC, le Bol d’Or permettra aux teams de se positionner définitivement en vue du titre mondial. Après huit heures de course, le SERT engrange les dix points bonus contre cinq au GMT 94 Yamaha.
 
En Stocksport, la Kawasaki du team Traqueur Louit Moto 33 profite de l’abandon du Junior Team LMS Suzuki pour prendre la tête de la catégorie, tout en se classant à une belle septième place scratch. En effet, Gregg Black a chuté à 18 h 40 au guidon de la Suzuki du Junior Team LMS, déjà victime d'un problème de surchauffe.

Source : FIM EWC

Site officiel : www.boldor.com


Plus d'infos Moto

Article

C: Morgan Mathurin

16 Avr 2017

Sunday Ride Classic :
Le circuit au rythme des grands moments de légende

Lire l'article fleche

Evènement

24 Mar 2018

SUNDAY RIDE CLASSIC - 24 & 25 mars 2018

La Sunday Ride Classic est un vaste festival de la moto [...]

Lire l'article fleche