Actualités

11 Sep 2015

Le Bol d'Or de retour au Circuit Paul Ricard les 18,19 et 20 septembre !

Précédent Suivant

C: JA Museau

Communiqué de presse 
Bol d'Or - FIM EWC
Jeudi 10 septembre 2015
 

LE BOL D’OR SUR LE CIRCUIT PAUL RICARD
 

Le circuit Paul Ricard au Castellet va à nouveau vivre le Bol d’Or du 18 au 20 septembre prochains. Après plus de quinze ans d’absence, cette mythique compétition de 24 heures fait son retour dans les collines du Var, sur un circuit où elle a écrit ses plus belles histoires. Dernière manche du FIM EWC (Endurance World Championship), le Bol d’Or est en outre une grande fête de la moto avec ses courses et ses animations multiples.

 

Finale du championnat du monde d’Endurance, Bol d’Or Classic, Bol d’Argent et Coupe Yamaha 125 sont au programme sportif de la 79ème édition du Bol d’Or. Mais au-delà de la compétition, ce sont trois jours de festivités qui sont proposés aux visiteurs. Concerts, shows mécaniques, villages d’exposants classiques et modernes, les spectateurs auront le choix des divertissements.
 
Un tracé à découvrir ou redécouvrir
Le dernier Bol d’Or s’est disputé au Castellet en 1999 et a été remporté par le Suzuki Endurance Racing Team  avec Terry Rymer, Jehan d’Orgeix et Christian Lavieille à son guidon.
Bon nombre de pilotes vont découvrir ce circuit, mais pour d’autres, c’est un retour, même si le tracé a subi quelques modifications. Certains endroits ont peu changé, d’autres davantage comme le virage du Pont ou le « S » de la Verrerie qui auparavant se prenait à fond, alors qu’aujourd’hui il est plus fermé, il faut y freiner fort avec des possibilités de dépassement.
Si ce retour sur ce grand circuit du Castellet fait rêver, avec son tracé de 5,8 kilomètres, il inquiète en même temps certains teams avec sa longue ligne droite de 1,8 kilomètres où les machines prennent plus de 320 km/h. Ecuries officielles ou équipes privées, tous devront s’adapter pour faire vibrer les spectateurs et donner le meilleur d’eux-mêmes pour aller au bout de ces 24 heures.
 
Yamaha ou Suzuki ?
A l’issue d’une saison riche en rebondissements, le duel est serré pour le titre entre le Suzuki Endurance Racing Team et le GMT94 Yamaha. Victoire aux 24 Heures Motos au Mans et meilleur team permanent aux 8 Heures de Suzuka pour le SERT, actuellement en tête du championnat ; victoire aux 8 Heures d’Oschersleben pour le GMT qui n’est qu’à 23 points du leader. Sachant qu’il y a 60 points à prendre (40 pour la victoire et 10 au premier classé après 8 heures puis 16 heures de course), le suspense reste entier. Mais nul doute que le titre va se jouer entre ces deux équipes même si, mathématiquement, le Team Bolliger Switzerland et le Junior Team LMS Suzuki peuvent également prétendre à la couronne mondiale.
La course risque d’être très intense d’autant que les teams officiels, même s’ils ne sont plus en lice pour le titre mondial ne viennent au Bol d’Or que pour gagner. Ainsi, le Monster Energy Yamaha YART, malgré une nouvelle R1 performante et des pilotes rapides, a vécu une saison difficile avec un abandon au Mans et au Japon. Il affiche clairement ses ambitions de victoire.  
Même cas de figure pour le SRC Kawasaki, lui aussi avec une machine rapide et des pilotes de pointe, a subi de nombreux revers cette année. Vainqueur en titre du dernier Bol d’Or sur le circuit de Magny Cours en avril 2014, il espère réitérer son exploit.
Le principal atout du Honda Racing est sa gestion de la consommation qui lui permet de réaliser des relais plus longs que ses concurrents. Mais des aléas techniques tout au long  de la saison n’ont pas permis à ses excellents pilotes de se distinguer.
La moto du BMW Motorrad France Team Penz13. com  a montré un très haut niveau de performance en signant régulièrement d’excellents chronos et la ligne droite du Mistral devrait convenir à la puissance de son moteur.
Outre les favoris, d’autres écuries peuvent venir jouer les trouble-fête lors de ce Bol d’Or. Ainsi National Motos, R2CL, le Flembbo Leader Team ou le Team April Moto Motors Events se classent régulièrement dans le haut du tableau.
En Superstock, victoire et titre sont l’objectif du Junior Team Suzuki LMS face aux Kawasaki des teams Traqueur Louit Motos 33 et Tati Team Beaujolais.
Outre les vingt teams permanents qui disputent le FIM EWC, la légende du Bol d’Or ne se serait pas construite sans la trentaine d’équipes privées qui complètent le plateau et qui pimentent la compétition !
 
D’autres Bols et des divertissements
En marge de la course principale qu’est le Bol d’Or se déroulera le fameux Bol d’Or Classic qui réunit les plus belles motos anciennes pour deux manches de deux heures vendredi soir et samedi matin. Un spectacle, des sons et des odeurs qui garantiront une véritable séquence nostalgie !
Programmé vendredi après-midi, le Bol d’Argent accueille une soixantaine d’équipages de deux pilotes sur des roadsters de moyenne cylindrée. La Coupe Yamaha YZF-R 125 complète ce week-end de courses.
Ce Bol d’Or se veut festif et convivial et, outre les compétitions qui s’annoncent passionnantes, les spectateurs pourront apprécier les nombreux exposants, visiter le village « Classic &Vintage », et assister aux nombreuses démonstrations de stunt, de trial, de BMX ou de freestyle, programmées tout au long de l’événement. Des concerts sont prévus tout le weekend avec le groupe de hard rock « No One is Innocent » qui se produira samedi soir.

www.boldor.com
 


Plus d'infos Moto

Article

C: Morgan Mathurin

1 Jul 2017

Journée régionale de la Sécurité routière en 2 roues

Lire l'article fleche

Evènement

24 Mar 2018

SUNDAY RIDE CLASSIC - 24 & 25 mars 2018

La Sunday Ride Classic est un vaste festival de la moto [...]

Lire l'article fleche