Actualités

12 Déc 2016

Le Circuit conclut en beauté avec RallyCircuit
une année pleine de promesses

Précédent Suivant

Sébastien et Séverine Loeb s’imposent en famille dans le 1er RallyCircuit

C: Morgan Mathurin

De la journée du Téléthon à la première de RallyCircuit, le Circuit Paul Ricard vient de vivre une semaine des plus intenses, agrémentée de l’annonce du retour du Grand Prix de France F1.
Mais ce week-end, les vedettes du Plateau du Castellet étaient les rallymen, Sébastien et Séverine Loeb en tête, lauréats du 1er RallyCircuit à bord de l’une des trois Citroën DS3 WRC qui trustent le podium, avec Muller et Durbec.

Un rallye au cœur du Circuit Paul Ricard, il fallait oser !

Un vrai rallye compacté, avec tout de même 140 kilomètres d’épreuves spéciales chronométrées réparties en dix secteurs chronométrées - Circuit, Rallye, Grand Prix, Marathon 1 et Marathon 2, à accomplir chacun à deux reprises, le samedi jusqu’en nocturne puis le dimanche - où se sont mêlés équipages amateurs et professionnels à bord de petites autos mais aussi de WRC.

Des voitures modernes, du Groupe N dites de Série jusqu’aux World Rally Cars du championnat du monde, qui ont côtoyé les VHC (Voitures historiques de collection), dont une brochette de Porsche et un trio de Lancia Stratos emmenées par la « Zenith » du Milano Racing de l’ex-pilote F1 Erik Comas, auteur de nombreux temps dans les spéciales qui l’on placé dans le Top dix des autos… modernes !

Sébastien Loeb (1er) , qui va enchaîner avec le Dakar, faisait équipe avec son épouse Séverine : « J’ai trouvé ça plutôt sympa. Cela nous a permis de nous retrouver avec les partenaires du Sébastien Loeb Racing et de se faire plaisir ensemble.
« La nuit c’était sympa. S’il fallait améliorer quelque chose, je dirais qu’il faudrait essayer de diminuer les temps d’attente très longs qui cassent un peu le rythme… »

12 000 spectateurs satisfaits par ce coup d’essai

Tant côté concurrents que public - 12000 spectateurs sont venus en famille assister aux deux journées de compétition -, la satisfaction était de mise, même si les premiers cités évoquaient la nécessité d’une évolution du marquage pour le roulage de nuit et les seconds des facilités d’accès afin d’aller plus rapidement d’une spéciale à l’autre.

VOIR LES CLASSEMENTS

VOIR LES PHOTOS


Plus d'infos Auto

Article

C: Morgan Mathurin

22 Nov 2017

Première Audi Sport Night

Lire l'article fleche

Evènement

14 Jul 2017

STAGE DE PILOTAGE GT DRIVE - DRIVING CENTER

GT Drive organise des stages de pilotage sur les plus belles GT [...]

Lire l'article fleche