Recherche

22 sept. 2020

Aspark Owl, la voiture électrique la plus rapide du monde

La piste de 5,8 km du Circuit Paul Ricard a vu rouler la semaine dernière un concept automobile révolutionnaire, l’Aspark Owl, une nouvelle hypercar entièrement électrique, conçue par l’entreprise japonaise Aspark en partenariat avec les italiens de la Manifattura Automobili Torino (MAT).

Après s’être concentré sur la performance d’accélération à Misano en Italie, MAT a testé au Castellet la vitesse de pointe et la tenue de route de la voiture, une étape clé pour les développeurs du projet.
L’Aspark Owl est 100% électrique avec une batterie de 800 v et 69 kw/h, 4 moteurs, et un système dédié de gestion du couple qui permet d’effectuer de très fortes accélérations. Elle développe 2012 ch pour 1900 kg. Après une présentation de la version de série en 2019 au salon de Dubai Motorshow, la voiture a enregistré cet été à Misano (Italie) un record de 0 à 100 km/h en 1,72 secondes, devenant ainsi l’hypercar électrique routière la plus rapide du monde. Elle arrivera sur le marché cet automne et sera produite à 50 exemplaires seulement.

Un concept en adéquation avec la politique de développement durable du circuit.

Le choix pour ces essais s’est porté sur le circuit varois, non seulement pour les caractéristiques de sa piste avec sa longue ligne droite de 1,8 km, mais aussi en raison de l’attention que le circuit porte à l’environnement. En effet depuis ces 10 dernières années, le circuit s’est engagé dans une logique stratégie de développement durable. L’objectif est de mesurer et réduire son impact environnemental, de créer du lien sur le territoire, et de co-inventer la mobilité durable de demain. Le Circuit Paul Ricard est ainsi l’unique circuit français (et le second circuit de F1) à obtenir la certification 3 étoiles du label environnemental de la FIA (Fédération Internationale Automobile).