26 nov. 2023

Des titres et des stars pour la Super Finale de l'Ultimate Cup Series European

Après avoir assuré l’ouverture de la saison en mars dernier, le Circuit Paul Ricard a célébré ce week-end la finale de l'Ultimate Cup Series.

Ce week-end, plus de 150 voitures se sont retrouvés sur le tracé du GP de Formule 1 avec une variété de plateaux différents, des monoplaces aux GT en passant par les voitures de tourisme et Protos : Endurance Prototype Challenge, Endurance GT-Touring Challenge by KENNOL, Sprint GT-Touring Challenge, Monoplace, Legends Cars Cup, 208 Racing Cup et Relais 208.

Le week-end fut chargé en action avec quinze départs de courses dont douze épreuves sprint et trois d’endurance, et de grands noms des sports mécaniques étaient présents. Le plus titré de tous, Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, a pris le départ de la course de 4 heures de GT-Touring Challenge avec la Renault RS01 alignée par Krafft Racing, qu’il a partagé avec sa compagne Laurène Godey et Grégory Launier. Parti 9ème, l’Alsacien a bataillé dans le peloton pour remonter de la 9ème à la 2ème position en quelques minutes seulement, terminant la première heure de course presque au sommet de la hiérarchie avant de transmettre le volant à ses coéquipiers. L’équipage termine 15ème au général.

Alors qu’il vient d’annoncer une nouvelle tournée des scènes musicales françaises, David Hallyday est arrivé au Castellet avec son casque de pilote, déjà titré avec ses coéquipiers Jean-Paul Pagny et Jean-Bernard Bouvet de l’écurie Visiom. Grâce à une maîtrise parfaite de la stratégie des arrêts aux stand, l’équipage a pu faire triompher la Ferrari 488 GT3 Evo n°1 au terme des 106 tours.

En catégorie Proto, Graff Racing a confié la voiture #16 à l’ancien pilote de moto Louis Rossi, qui a débuté en LMP3 au Circuit Paul Ricard l’an passé. Aux côtés des pilotes grecs Georgios Kolovos et Panagiotis Kaitatzis, il termine sur la deuxième marche du podium de l’endurance Proto challenge derrière le Proto #92 du team Virage.

Le Varois vainqueur des 24 Heures du Mans 1988 et habitué du Castellet, Stéphane Ortelli courrait avec Dylan et Alban Nerguti au sein de Nerguti Competition ; ils terminent 20ème au classement général.

Dans les paddocks, on a pu croiser plusieurs influenceurs invités par les organisateurs : Raul Marchisio, GMK et Adyx Clubsport, qui cumulent à eux trois plus de 4,5 millions d’abonnés sur Instagram. Ces propriétaires et passionnés de belles sportives se sont prêtés au jeu des selfies.

En ce dernier week-end de novembre, les tribunes du circuit étaient ouvertes gratuitement aux spectateurs leur permettant de ne rien manquer des compétitions.

> TOUS LES RÉSULTATS

L'Ultimate Cup Series entamera sa sixième saison sur le Circuit Paul Ricard mi-avril.