Actualités

17 Avr 2016

DUCATI : les pilotes ont la parole

Précédent Suivant

C : CB Adréani
Loris Baz, Régis Laconi, Dario Marchetti, Yanni Todisco et Rubèn Xaus lors de la conférence Ducati de la Sunday Ride Classic au circuit Paul Ricard.

En fin de matinée, Ducati France a organisé une conférence de presse dans le cadre de la 8e Sunday Ride Classic du circuit Paul Ricard, autour de l'Italien Dario Marchetti - ex-pilote de Grand Prix, de Superbike et d'endurance - aujourd'hui patron de Ducati Riding Experience.

Ce fut l'occasion, pour chacun des intervenants d'exprimer ses liens avec la marque bolognaise : "Pour moi c'est une affaire de compétence et de passion" lançait Régis Laconi.

De son côté, le Catalan Rubèn Xaus, qui a en commun avec Laconi d'avoir couru en Grands Prix de même qu'en Superbike et d'être ambassadeur Ducati expliquait notamment "qu'au plaisir éprouvé en tant que pilote avait succédé celui de faire bénéficier les jeunes pilotes de (mon) expérience, mais j'apprends aussi d'eux tous les jours !"

Quant au marseillais Yani Todisco, vainqueur du championnat Protwin 2015 où les trois quarts du plateau sont des italiennes, le pilote Ducati-4G-Bridgestone notait  : "C'est une série sympa ouverte à tout le monde, où les motos sont très proches de la série mais où devant ça roule très vite. En performances pures, ici au circuit Paul-Ricard avec la Panigale 1199R j'ai pris 311km/h dans la grande ligne droite du Mistral."

Bernard Garcia, qui dirige avec passion l'école de pilotage Freddie Spencer-4GMoto aux côtés du champion américain, précisait : "Désormais, pour s'exprimer sportivement avec une moto il n'y a pas d'autre moyen que de rouler en circuit !"

Enfin, Loris Baz "le" pilote français en MotoGP, avouait : "Pour moi, par rapport à l'état d'esprit japonais, chez Ducati on a plus le sentiment d'être dans une famille que dans un team, même si l'on travaille tout aussi dur pour être performants. En ce qui me concerne, il me manque encore la touche finale pour faire mieux encore que de chercher à rentrer dans les points comme je l'ai fait aux USA. Le week-end prochain en Espagne, à Jerez, ça va le faire !"
Et le grand Loris, plus taillé pour être basketteur que pilote de MotoGP, de présenter en avant-première le dessin vainqueur du concours destiné à déterminer la décoration du casque qu'il portera au prochain Grand Prix de France.

 

Loris Baz présente en compagnie de Régis Laconi le dessin lauréat du concours de décoration
de son casque pour le prochain Grand Prix de France MotoGP.


Plus d'infos Moto

Article

C: Morgan Mathurin

1 Jul 2017

Journée régionale de la Sécurité routière en 2 roues

Lire l'article fleche

Evènement

24 Mar 2018

SUNDAY RIDE CLASSIC - 24 & 25 mars 2018

La Sunday Ride Classic est un vaste festival de la moto [...]

Lire l'article fleche