Actualités

15 Avr 2018

4 Heures du Castellet :
l’Endurance européenne démarre au rythme d’un Grand Prix

Précédent Suivant

C: Morgan Mathurin

Avec cinq voitures en moins de 30 secondes sous le drapeau à damier franchi à plus de 200km/h de moyenne, et un écart de 4 secondes entre les vainqueurs (Nato-Pla-Petit) et leurs Dauphins (Vaxivière-Perrodo-Duval), les 4 Heures du Castellet ont lancé le Championnat d’Europe d’Endurance ELMS au rythme d’un Grand Prix de LMP2 sur le Circuit Paul Ricard. Un sprint marqué par le quarté des châssis Oreca 07 devant une Alpine et des Ligier distancées.

Quelques jours seulement après les essais officiels du WEC (World Endurance Championship), de sa première Super-Saison 2018-2019 dont le sommet sera constitué des 24 Heures du Mans, et un début de semaine marqué par les tests de l’ELMS, le Circuit Paul Ricard de 5,8km a ponctué sa belle parenthèse dédiée à l’endurance mondiale puis européenne. Cette dernière étant ouverte aux Prototypes LMP2 et LMP3, de même qu’au LMGTE.

Les désormais classiques 4 Heures du Castellet ont, en effet, été menées de bout en bout au rythme d’un Grand Prix. Sauf lorsque à la suite d’un accrochage entre un Prototype et une GT, drapeaux jaunes et Safety car ont ralenti le rythme. Ce qui n’a pas empêché les 11 premiers équipages sur les 38 rescapés - 45 voitures étaient au départ - d’imprimer un rythme fou à la course, supérieur à 200km/h.

Trois équipes ont successivement mené l’affrontement au passage de chaque heure : Dragon Speed avec le trio Hedman-Hanley-Lapierre lors de la première, puis Racing Engineering avec Nato-Pla-Petit qui allaient avoir le dernier mot au « finish » avec un Olivier Pla des grands jours, et Signatech-Alpine-Matmut avec le duo Negrao-Thiriet.

Côté « constructeurs », c’est Oreca qui a fait la meilleure opération de ce coup d’envoi de l’European Le Mans Series avec sept châssis Oreca 07 parmi les dix premiers, dont ceux classés aux quatre premières places.

En complément à la course phare de l’ELMS, la Michelin Le Mans Cup et la Formula Renault Eurocup ont spectaculairement complété le programme.
Et les animations dans la Fan Zone ont à nouveau conquis le public. Lequel a aussi particulièrement apprécié la Pitwalk et la séance d’autographes dans les stands, de même que la Gridwalk qui a exceptionnellement permis aux visiteurs d’accéder à la grille de départ, où avaient pris place toutes les voitures des 4 Heures du Castellet, une toute petite demi-heure avant le départ de la course.


Plus d'infos Auto

Article

11 Sep 2017

Pauline Foti, l'égérie du circuit participe à la Fun Cup !

Lire l'article fleche

Evènement

7 Avr 2018

PROLOGUE WEC - 7 Avril 2018

Plus de 30 voitures participeront au Prologue du WEC, le [...]

Lire l'article fleche