Recherche

Histoire

Histoire

2018

Retour du Grand Prix de France de Formule 1 le 24 juin, 28 ans après le dernier Grand Prix au Circuit Paul Ricard. Victoire : Lewis Hamilton (Mercedes AMG Petronas).

Installation de 46 000 places en tribunes permanentes autour du circuit.

Construction d’un nouveau Media Center (capacité 250 journalistes et salle de séminaire 500 m²).

Construction du Paddock III (16 000 m²).

Création de 3 nouvelles portes d’accès spectateurs à l’ouest.

Construction de la Tour de chronométrage Richard Mille.

Management de nouvelles passerelles piétonnes.

2017

Première édition de la Sunset Run.

Installation d’une base de découverte du sport automobile Renault Sport en partenariat avec la Winfield Racing School.

Début des travaux à l’hiver 2017 : resurfaçage de la piste principale et modification de 3 virages : La Verrerie, plus fermé mais élargi en entrée pour faciliter le départ puis créer un virage technique avec gros freinage. Elargissement des virages du Camp et du Pont pour accélérer les vitesses de passage et favoriser les dépassements.

Inauguration du parking à ombrières photovoltaïques (20 000 m²).

2016

Création de l’Association Sportive Automobile (ASA) du Circuit Paul Ricard, afin de promouvoir les formations à la pratique du sport automobile.

2015

Retour du Bol d’Or (course de 24 heures moto du championnat du monde d’endurance moto).

Première édition de l’Événement Vélo, course d’endurance de 6 ou 24 heures.

Record de vitesse du Circuit Paul Ricard établi par le pilote moto Philippe Monneret sur la Kawasaki Ninja H2R le 22 mai (357 km/h pris dans la ligne droite du Mistral). Première Mondiale : la GreenGT H2, première voiture de course électrique – hydrogène, dévoilée au Circuit Paul Ricard.

Inauguration du parc d’activités de loisirs l’Xtrem Park dans l’enceinte du Circuit.

2014

Retour du Grand Prix Camions (manche du Championnat de France camions).

Record de vitesse pour le vélo fusée de François Gissy (333 km/h) dans la ligne droite du Mistral.

2013

Organisation de la première Spartan Race en France. Organisation d’une course de dragsters les 20 et 21 juillet la Castellet Drag Race, 30 ans après la dernière épreuve au Castellet.

Inauguration du Driving Center, piste de conduite loisirs de 1,6 km pouvant accueillir stages de pilotage auto et événementiel d’entreprises. Installation de 2 ruches sur le site afin de mesurer l’impact sur l’environnement (apivigilance).

2012

Retour des courses officielles FFM (Fédération Française de Motocyclisme), 13 ans après sur le circuit Paul Ricard, avec les épreuves de la Twin Cup, du Trophée de France Roadster et du Challenge Protwin.

2011

Ouverture de l’école de formation moto et scooter EasyMonneret dédiée à la sécurité des deux roues (permis moto et stages 125cc).

2010
PIT BUILDING II

Le Pit Building II est construit dans le prolongement du Bâtiment Course, et abrite cinq garages supplémentaires divisibles en 2 et deux 'pit techniques'. Ce nouveau bâtiment intègre également sur son toit, cinq cabines de commentateurs ainsi que le nouveau podium. Il permet de porter à 34 garages la capacité globale du circuit. Sur l’arrière du bâtiment est aménagé le Paddock II d'une surface totale de plus de 10 000m².

A l’occasion d’un gala organisé le 10 octobre, le Circuit fête son quarantième anniversaire, en présence de personnalités, pilotes et voitures qui ont marqué les 40 années de légende du circuit.

2009
RÉOUVERTURE AU PUBLIC

Dix ans après la dernière course accueillant des spectateurs (Bol d'Or en septembre 1999), le Circuit Paul Ricard ouvre à nouveaux ses portes au public à l'occasion d'épreuves de compétition automobile et de courses de clubs. Des aménagements complémentaires sont réalisés, avec notamment la construction de 4 400 places en tribunes dans la ligne droite de départ, qui s’ajoutent aux 600 places de gradins du Grand Prix Hall construit en 2004, ainsi qu’un parking derrière les tribunes.

Durant l’été 2009, le Circuit entame l'aménagement d'une zone publique supplémentaire : la butte surplombant le virage du « Double Droite du Beausset », passant ainsi à 10 000 le nombre de spectateurs pouvant être accueillis autour du circuit. Des parkings et des zones de pique-nique ont également été ajoutés derrière les buttes surplombant la Courbe de Signes et le Double-Droite du Beausset.

2007
PREMIER CENTRE D’EXCELLENCE

Le Circuit Paul Ricard HTTT est désigné Premier Centre d'Excellence par l'Institut FIA pour la Sécurité en Sport Automobile, récompensant ainsi le travail effectué dans la recherche et l'innovation dans le domaine de la sécurité.

2006
HOMOLOGATION FIA

Homologation de la piste par la Fédération Internationale Automobile (FIA).

2005
SUZUKA V1 AND V2

Création des virages Suzuka V1 et V2 au niveau des « S » de la Verrerie.

2004
LE PETIT BEAUSSET

Création du virage « le Petit Beausset » après la courbe de Signes.

2003
CHICANE MONTRÉAL

Création de la chicane Montréal dans la ligne droite du Mistral.

2002
BLUE LINE

Le Circuit Paul Ricard HTTT est devenu un circuit avant-gardiste et créatif, notamment grâce au concept « Blue Line™ » qui associe design et sécurité.

2001
NOUVEAUX VIRAGES

Après le lancement officiel de la Formule 1 de Toyota Motorsport, les travaux de rénovation démarrent en avril avec le concours d'entreprises du Var et des Bouches du Rhône. Le tracé initial du circuit est modifié à plusieurs endroits pour optimiser la sécurité :

  • Suppression de la chicane après le virage « double-droite » du Beausset ;
  • Modifications des virages du Pont, de l'Hôtel, du Camp, de Bendor et du lac ;
  • Création de nouveaux virages plus techniques : l'Epingle, les Chicanes Nord et Sud dans la ligne droite du Mistral, le « S » de l'Aéroport et la Chicane de Signes.

Le Bâtiment Course est totalement modernisé lui aussi : le tunnel d'accès au pitlane est transformé en hall d'entrée du bâtiment ; de nouveaux garages sont construits sur l'avant du bâtiment, et le paddock devient un espace clos.

1999
Circuit Paul Ricard High Tech Test Track

Rachat du site du circuit et de l'aérodrome du Castellet par la société Excelis. Philippe Gurdjian, organisateur du Grand Prix de France de F1 de 1985 à 1997, est mandaté pour mener à bien la rénovation du site, afin d'en faire le premier circuit au monde dédié exclusivement aux essais et à la communication, rebaptisé Circuit Paul Ricard High Tech Test Track (circuit d’essais de haute technologie).

1980
BOL D'OR

Organisation du Bol d'Or, 22 épreuves jusqu'en 1999, et organisation des « 200 Miles du Paul Ricard - Moto Journal » de 1974 à 1982.

1973
GRAND PRIX DE FRANCE DE MOTO

Organisation du Grand Prix de France de moto, 13 épreuves jusqu'en 1999.

1971
GRAND PRIX DE FRANCE DE FORMULE 1

Organisation du Grand Prix de France de Formule 1, 14 épreuves jusqu'en 1990.

1970
CRÉATION DU CIRCUIT

Création du circuit par Paul Ricard, inauguré le 19 avril 1970.

Palmarès